web2tree.jpg
Source: blog de Dion Hinchcliffe



Voici une petite sélection pour vous aider à mieux cerner la notion de web 2.0, car bien plus qu'un mot, c'est une multitudes d'enjeux qui se cachent derrière :


Tout d'abord, un article de Tim O'Reilly, le créateur du concept, intitulé "What is Web 2.0". Dans son article fondateur (What is Web 2.0), il redéfinit l'Internet non plus comme un média (où les sites Web sont autant d'îlots d'informations isolées) mais comme une plate-forme : un socle d'échanges entre les utilisateurs (l'auteur parle d'intelligence collective) et les services ou les applications en ligne.
Lire l'article (en anglais)
Lire la traduction en français



Fred Cavazza n'est pas convaincu par la définition de Wikipedia. Pour lui, le Web 2.0 est d'une notion "fourre tout" qu'il est difficle de définir. L'intérêt est donc de souligner les motivations de ceux qui essayent de le construire : une simplification des usages, un meilleur accès à l'information, des architecture plus fexible, des protocoles de communication plus ouverts...
Lire l'article



Vous pouvez également lire l'article de Hubert Guillaud qui fait le point sur la notion du Web 2.0 en reprenant les avis divers de techniciens informatiques, sociologues, philosophes... sur la question. Pour les premiers, le Web 2.0 correspond à une récupération marketing de technologies anciennes rafraîchies par un nouvel engouement public ou alors à une multitudes de petites améliorations technologiques, ergonomiques et sémantiques. Les sociologues le considèrent, quant à eux, comme un système de glocalisation, c'est-à- dire un produit global et social car adapté aux particularités locales. Enfin, les philosophe le pensent comme une attitude, une philosophie d'ouverture sociale dont le but est d’abandonner le contrôle individuel sur les choses au profit de la participation du plus grand nombre.
Lire l'article



L'article de Eric van der Vlist explique ce qu'est le Web 2.0 : une avancée dans l'utilisation des technologies sur le Web, tout en essayant de démêler la réalité des mythes qui accompagnent ce dernier sujet à la mode. Vous y trouverez notamment la liste des technologies (XML, ajax...) sur lesquelles s'appuient les outils du Web 2.0 pour fonctionner.
Lire l'article



Grâce aux technologies du Web 2.0, les internautes sont devenus à la fois lecteurs et créateur de contenus. Ce schéma illustre dans le détail l'aspect participatif du Web social.

social-technographics.png